Le blackjack est un jeu qui demande beaucoup de concentration, d’expérience et de techniques. S’y connaitre en décompte des cartes est un passage obligé pour limiter l’avantage du croupier, mais également pour espérer retourner la situation autour de la table en votre faveur (plus d’infos notamment ici). Mais il y a d’autres techniques de pro à connaitre également.

Maitriser la technique de base : le décompte des cartes

La stratégie de base du blackjack est l’une des plus utilisées par les professionnels de ce jeu. Il s’agit d’une technique efficace et importante qu’il convient de maitriser pour accroitre ses chances de gagner. En l’employant, vous diminuez l’avantage du casino à moins de 1 %, ce qui est considérable. Il est vrai que pour les débutants elle n’est pas du tout facile à appliquer en situation réelle dans un casino, face à d’autres joueurs et à toute l’ambiance du casino. Il vous faut suivre les mouvements du croupier qui sont très rapides et ne pas avoir l’air de compter ou de ralentir le jeu. La technique de base est un tableau qui vous montre les meilleures décisions à prendre d’un point de vue statistique dans n’importe quelle situation au blackjack, selon les mains que le croupier et vous possédez. Il est donc conseillé de l’apprendre et de le mémoriser si vous voulez jouer en pro.

La technique du comptage des cartes Hi-Lo

Cette technique a été développée par Harvey Dubney en 1963. Il existe différentes autres techniques de comptage, mais celle-ci apparait comme la plus facile et la plus répandue. Pour bien appliquer cette technique, il est nécessaire au préalable de maitriser la stratégie de base en fonction des règles du casino dans lequel vous jouez. La technique consiste à attribuer une valeur aux cartes qui sont distribuées. Ainsi donc, les cartes de 2 à 6 comptent pour +1, les cartes ayant une valeur de 10 et les As comptent pour -1 et les cartes 7,8 et 9 comptent pour 0. Lorsque le sabot contient plus de cartes de 2 à 6, l’avantage élevé pour le croupier et dans le cas inverse, l’avantage est élevé pour le joueur.

La séparation des cartes

Elle consiste à séparer des cartes en deux mains pour se donner des meilleures chances de gagner. Par exemple, un as seul est une carte puissante – deux as ensemble ne font que onze. Il est donc important de séparer vos as afin de vous offrir la possibilité d’avoir deux 21. Deux autres cartes qu’il faut toujours séparer sont le 8. En effet, deux cartes de 8 font 16, ce qui représente de prime abord une mauvaise combinaison de jeu. En les séparant, vous vous offrez la possibilité d’avoir deux 18, ce qui représente des mains plutôt avantageuses. En revanche, si vous avez deux 10, il est déconseillé de les séparer car si un 10 représente une bonne base pour une main, un 20 par contre est trop fort pour prendre le risque de le séparer. Autre choix déconseillé, la séparation des 6. Séparer des 6 vous donnera deux mains ayant 6 comme base, la pire carte possible.